Mercredi 27 novembre 2019 : Journée d’échanges sur la réponse sécuritaire française aux enjeux maritimes.

Le 27 novembre 2019, se tenait à Brest une journée d’échanges sur la réponse sécuritaire française aux enjeux maritimes, en présence de la fédération des Armateurs de France ainsi que du commandant et les opérateurs du Maritime Information Cooperation and Awareness Center (MICA Center).

Le MICA Center, pôle d’expertise français, dédié à la sûreté maritime et à la coopération navale à l’échelle mondiale, est un acteur important de ce domaine, en lien direct avec les marins en mer. En effet, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, le MICA Center veille sur le trafic maritime, recense et analyse les situations et les événements touchant la navigation maritime sur l’ensemble des océans. Il fournit aux navires des armateurs des informations sécuritaires personnalisées (zones maritimes à risques, alertes en cas d’incident par mail/tel, évaluations sécuritaires, rencontres semestrielles, briefings particularisés, exercices, etc.). En cas d’attaque, il contribue directement au soutien des équipages et des armateurs

La France met historiquement en œuvre une démarche de coopération volontaire entre ses pouvoirs publics et les acteurs privés du monde maritime permettant l’échange d’informations dans le domaine de la sûreté maritime. Cette coopération se concentre sur 4 zones prioritaires (océan Indien, golfe de Guinée, Asie du Sud-Est, Méditerranée) et est ouverte aux navires signataires d’un protocole.

Le MICA Center entretient une étroite coopération avec les marines de commerce et œuvre en synergie avec tous les autres acteurs du monde maritime, au profit de la sécurité et de la sûreté maritimes. 24 compagnies et 276 navires français ou d’intérêt français bénéficient aujourd’hui d’un suivi quotidien par le MICA Center dans le cadre de cette coopération navale volontaire. Ce principe de coopération peut évidemment être généralisé.